Boutique Endurance

On a testé pour vous : Breath Thermo de Mizuno

J’ai eu la chance de tester cette semaine la nouvelle gamme de vêtements techniques Breath Thermo de Mizuno qui m'intriguait depuis un bon moment, avec sa fibre thermique fonctionnant par réflexion de la chaleur corporelle! 50 km plus tard, je vous reviens avec mes premières impressions sur les collants et le chandail demi-zip.

Conditions du test : des sorties de moyenne durée (5 km à 21.1 km) d’intensité modérée (4:30 min/km) sous -2 à 7 degrés celsius (à suivre sur https://www.strava.com/athletes/13621069#interval?interval=201645&interval_type=week&chart_type=miles&year_offset=0 )

 

***

 

Premier constat; le look jette déjà de l’ombre au reste de ma garde-robe avec un tissage de polyester souple et doux, similaire à la laine mérinos. Surpris d’abord par la quantité de panneaux d’aération sur la veste (sous les bras, sur les côtés et à l’arrière), je dois dire que ça aura été l’un de mes éléments les plus appréciés à l’effort, qui en font une couche intermédiaire idéale pour les temps plus froid.

 

Courant davantage en sentier, la souplesse est toujours l’élément premier que je recherche sur un collant. C’est pourquoi je me méfie en général des panneaux coupe-vent sur l’avant des jambes, préférant mettre un caleçon windproof sous une collant plus flexible et aéré. Malgré cette préférence, j’ai été agréablement surpris par la coupe du collant, très ajusté, et l’ajout d’un panneau coupe-vent situé à l’entre-jambe, sur l’avant et l’intérieur des cuisses, annulant l’effet de rigidité et la nécessité de mettre une couche de base windproof.

 

***

    

À l’effort, quelques minutes d’activation et c’est partit! Je retrouve après quelques kilomètres le confort d’un chandail ajusté qui gère bien la température et reste ventilé sous les bras. Très agréables, les manches à passants pour les pouces sont assez souples et légères pour être relevées au besoin.

 

Aux alentours de zéro degré, les propriétés thermiques commencent à être plus intéressantes sans toutefois étouffer, balançant simplement l’humidité dégagée. Le col zippé offre aussi assez de chaleur à la nuque et laisse encore place à un buff pour se couvrir.

 

Au niveau du collant, si je m’aventure à le porter lors d’une longue sortie sous un 7-8 degrés humide et venteux, sa zone de confort se situe davantage autour du point de congélation! Souple et laissant une grande liberté de mouvement, j’adopte tout de suite le fit bien ajusté que permettent des matériaux minces mais produisant assez de chaleur et coupant le vent aux endroits stratégiques tout en laissant de l’aération au bas et à l’arrière.

 

Petite surprise : une poche zippée à l’arrière permet d’insérer le nécessaire (un petit gel et les clés) ou de ranger les gants une fois bien réchauffé. Des zips à la cheville permettent aussi de mieux enfiler la chose sans trop de difficulté. Et malgré des séances plus étendues, les deux morceaux ne sont ni humides, ni odorants en fin de course, un excellent signe de gestion de l’aération et de qualité du tissage.

 

***

 

Après une cinquantaine de kilomètres d’essai, j’adopte assurément cette collection pour les conditions automnales jusqu’en début d’hiver, quittes à ajuster les morceaux en multicouche pour la prochaine saison et à varier les couches de base :

 

  • Ma zone de confort optimale pour la veste : de -5 à 5 degrés celsius, avec possibilité de la porter comme couche intermédiaire à partir de -5 degrés en combinaison avec l’imperméable Breath Thermo, pour un meilleur transfert d’humidité et de chaleur.

 

  • Ma zone de confort optimale pour le collant : de -5 à 5 degrés celsius, avec possibilité de l’étendre par température plus froide en cas de conditions moins venteuses.

 

 

Curieux de voir comment se comporte cette fibre à plus basse température? Repassez sur ce billet dans le prochaines semaines lorsque je mettrai à jour mes commentaires au fil de la saison!

 

 

Olivier | Conseiller à la Boutique Endurance

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Tous les commentaires doivent être approuvés par le gérant de la boutique.