Philippe Dufresne

L’humoriste Simon Gouache a dit un jour sur scène :

Courir un marathon… 42,2km!

Ils sont malades ces gens-là… J’sais même pas si j’ai fait cette distance-là ça en voiture l’année dernière!

Je l’ai bien ri, même s’il y a un fond de vérité dans cette blague.

Mais imaginez maintenant courir 39 marathons… Avoir complété trente-neuf fois cette distance déraisonnable.

Absurde? Non, admirable!

Chanceux! J’aimerais ça, moi aussi, pouvoir me vanter de ça un jour.

Mais je me corrige moi-même… 

Y’a pas de chance sans effort en course à pied. On ne gagne pas à la loterie, on travaille fort et parfois on récolte, voilà tout.

 

Se blesser à 20 ans, ce n’est pas si mal. Le corps récupère rapidement et sans trop de séquelles.

À 69 ans… La game est différente. On ne se relève pas de la même façon d’une grosse blessure. Combien d’entre nous auraient lâché prise? Combien d’entre nous auraient accroché leurs souliers au mur? Combien parmi nous auraient dit : C’est bon, j’ai compris… Je m’arrête ici.

 

À 69 ans, on n’est pas censé courir des marathons, on est censé jouer aux cartes, marcher ou danser la danse en ligne…   

 

Et bien, pas lui. Il a été 10 mois sans pouvoir courir en 2018 à cause de fortes douleurs lombaires. Il était même inscrit au marathon de Londres en avril dernier et il a dû y renoncer… Et pensez-vous réellement que ça allait le freiner ? Pas du tout. Il s’est relevé, il a travaillé fort et le revoilà sur le circuit. Presque 200km en février pour notre soldat infatigable en préparation pour son 40e marathon. Londres, prise 2.

 

Chanceux! Et cette fois-ci je ne me corrigerai pas. Je te trouve fortuné d’être aussi brave. Et c’est nous qui sommes chanceux de t’avoir comme source d’inspiration.

 

Merci et félicitations Philippe Dufresne! C’est toi le premier qui verra son nom accroché au mur de la boutique endurance en 2019.

 

février 28, 2019 par Dominic Royer

Commentaires

Philippe Dufresne

Philippe Dufresne a dit:

Gros merci à Dominic Royer ainsi qu’à tous les coureurs pour vos touchants témoignages. Il me faudrait trop de mots pour exprimer ma fierté de vous cotoyer .Vous m’inspirez et me forcez à me dépasser . Vous nourissez ma passion .Je vous embrasse chers amis

andre laperriere

andre laperriere a dit:

Salut Philippe, tu es une source d’inspiration pour moi. Toujours de bonne humeur et on peut profiter de ta grande experience de course. A la prochaine. Andre L.

Laisse un commentaire

Notez que les commentaires doivent être approuvés avant publication.