2020, je ne t’oublierai jamais…

Si la porte est barrée, je ne forcerai pas la serrure. Si c’est verrouillé, c’est qu’il y a sûrement une bonne raison et je fais confiance au jugement de la personne qui l’a fermée. Je vais alors rebrousser chemin et j’irai en ouvrir une nouvelle.

 Je courais avec un client l’autre jour..

  • On est rendu à combien de kilomètres dans notre sortie de course Dom? 
  • Tu fais combien d’entrainement par semaine coach?
  • Tu veux faire combien de kilomètres demain?
  • Pourquoi cours-tu à 6:30 alors que tu pourrais facilement courir à 4:45?
  • Dernière question Dom… Pourquoi se fixer un objectif à 8000 km en 2020? 

Je n’ai aucune idée du nombre de kilomètres faits depuis le début de notre sortie de course parce que j’ai oublié que l'on courait. Je n’ai fait aucun entraînement de course à pied en 2020, mais j’ai joué au coureur à presque tous les jours et, même souvent, plusieurs fois par jour. Demain, je ferai au moins 1 km de plus que zéro et je cours à 6:30, à 6:45 et même parfois à 7 au kilo parce que j’ai du plaisir à courir lentement et que je ne suis jamais pressé d’en terminer avec ce moment que je crée.

 Et puis..

 Jeudi le 12 mars 2020, t’en souviens-tu?

Si nous sortons du pays, ce sont 14 jours de quarantaine en revenant. On cesse les activités de la NBA, de la LNH, de la MLB et de tous les autres sports professionnels. Restons chez nous et ne voyons personne. On ferme les frontières, les magasins, presque tous les domaines de la santé, les gyms, les restos, les écoles et tout le reste. Les événements de course à pied sont maintenant très loin sur la liste des priorités et avec raison. 

Subissons, soyons patients et fermons-la pendant que cette pandémie mondiale nous force à prendre une pause avec la vie. Ça me donne parfois l’impression qu’il faudrait attendre 2021 ou même possiblement 2022 pour vivre, sourire et profiter de notre instant.

 Mais non.. Je n’ai pas envie d’attendre à plus tard pour créer mon bonheur et être heureux. Je n’ai pas le goût de regarder le ciel et de souhaiter aveuglément qu’un nouveau défi me tombe dans la main.

 2020, je ne t’oublierai jamais… L’année où j’aurai presque fait le tour du monde en courant. 

novembre 16, 2020 par Dominic Royer

Laisse un commentaire

Notez que les commentaires doivent être approuvés avant publication.

Language
French
Open drop down